logoAgender

Quand Bosé ose

Miguel Bosé a posté une série de photos sur Instagram où il apparaît en robe avec ses deux fils. Pourquoi ce n’est pas provocateur, mais malin et émouvant.

Beau, oui, comme "Brutalism"

J’ai toujours aimé ce blond à forte personnalité. Jonny Pierce, le chanteur des Drums, revient avec un album tout en O : osé, voire outrageux, tout en obsessions et en odeurs, il mérite un grand… oui !

"Mon meilleur ami" vous veut du bien

L’Argentin Martin Deus a réussi un exploit : son film brille par sa simplicité. C’est d’autant plus remarquable à notre époque (de frime).

Lundi au soleil, Vendredi Sur Mer

Femmes des années 80, vous qui cherchez le garçon ou préférez les filles, Charline Mignot pourrait bien vous plaire. Un zeste de rose bonbon dans un déluge de mots bleus…

Robyn est le produit de l'année

La chanteuse Robyn est en tournée. Au passage, elle en profite pour vendre des fringues. Vendeuse, donc, mais de sa propre collection, RBN, pour Björn Borg. Pour l’occasion, elle balance un clip, "Send to Robin Immediatly", qui joint l’utile à l’agréable.

Rosalía, comme une nouvelle ère de flamenco

Le soufre d'un Tarantino, le baroque d'une Björk, l'évidence d'une Rihanna au pays de Don Quichotte. Voilà ce qu'évoque "De aquí no sales", le dernier clip de Rosalía, détonnant hybride à découvrir ci-dessous.

"Sex Education", la série qui fait du bien

Tout le monde semble d’accord : regarder les huit épisodes de la nouvelle série Netflix, avec Gilian Anderson et de jeunes comédiens généreusement dotés (de talent), est tout simplement jouissif. On vous dit pourquoi.

Ciné-feel good : les sorties de la semaine

Romance gay au Tréport ("Ma vie avec James Dean", de Dominique Choisy), thriller en Dordogne ("Les Fauves", de Vincent Mariette), délirant nanar en Dombasle land ("Alien Crystal Palace", d’Arielle Dombasle)… Notre sélection cinéma de la semaine.

Blue Monday I'm in Love

En ce jour le plus déprimant de l’année, on fera l’impasse sur le dernier James Blake, aussi beau soit-il. Mais pour réchauffer l’atmosphère et nos membres engourdis, le nouveau Toro y Moi est un fabuleux antidote.

Voyou dans le métro

Sa petite goule de Lillois sympa est bien partie pour s’incruster sur les affiches de Paris et sa pop insouciante, ne plus quitter nos oreilles. Voici Les bruits de la ville (feat Yelle) d’un Voyou comme on les aime.